“Comme un garrano”

Expolima – Foire du cheval de Ponte de Lima, Juillet 2022

Exposition d’une sélection de photographies réalisées pendant plus d’une année dans la montagne de Serra d’Arga, Viana do Castelo, Portugal.

Ce travail photographique tente de rendre compte de l’univers sensoriel des poneys garranos qui vivent toute l’année dans ces espaces sauvages parfois hostiles mais dont se dégagent aussi des atmosphères propices à la rêverie.

L’ensemble de ces photographies fait état d’une observation qui tend à recomposer des fragments d’un monde animal, végétal et minéral qui constitue un écosystème avec ses harmonies et déséquilibres et témoigne de la recherche d’un regard purement sensoriel. Ainsi, les présentations en diptyque, triptyque, mini séries de même que le choix de différents types de papiers participent à un dialogue entre les dimensions visuelles et tactiles des images.

Le poney garrano est une race autochtone aux origines primitives dont le mode d’élevage a toujours été majoritairement pratiqué en semi-liberté dans les régions montagneuses du nord du pays. Les poneys vivent en groupes mixtes et sont généralement réunis une fois par an par les éleveurs afin de procéder à leur identification et à un déparasitage. Ils partagent le territoire montagneux avec différentes espèces sauvages dont le loup ibérique, prédateur redoutable pour les garranos. Bien que très robuste et docile une fois éduqué à interagir avec l’humain, la race souffre d’un certain manque d’intérêt menaçant sa conservation. Le terme “garrano” était autrefois surtout utilisé pour désigner un petit cheval de peu de valeur.